RCM - Notre équipe

Marie-Claude Asselin

Marie-Claude Asselin

Coordonnatrice à l’hospitalisation secteur Richelieu-Yamaska et Sorel

CISSSME, Hôpital Honoré-Mercier

Infirmière depuis 19 ans en cancérologie dans le réseau de la santé. Détentrice d’un baccalauréat en soins infirmiers de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en gestion des organisations de l’Université Laval. Marie-Claude a une expérience diversifiée en cancérologie notamment en greffe de moelle osseuse, en radiothérapie, en clinique ambulatoire d’oncologie et en soins palliatifs et de fin de vie. Chef des services d’oncologie depuis 2013, elle est présentement coordonnatrice à l’hospitalisation pour les secteurs de Richelieu-Yamaska et de Sorel et elle est responsable de la trajectoire en cancérologie et en soins palliatifs pour le CISSSME.

Elle a travaillé à plusieurs projets et comités tels que la mise en place de la trajectoire de l’aide médicale à mourir au niveau de l’hospitalisation, à l’élaboration et à l’implantation de l’ODD au niveau des cliniques ambulatoires d’oncologie. De plus, elle a été formatrice au niveau du RCM pour l’ODD. Elle a participé au comité de l’administration sécuritaire de la chimiothérapie et elle a collaboré à la démarche d’amélioration de la gestion des symptômes en oncologie et en soins palliatifs. Par ailleurs, elle a participé à la rédaction du guide de l’administration de la chimiothérapie per os et à la présentation du bilan comparatif des médicaments en oncologie à la Direction Générale de cancérologie.

Marie-Claude accorde une grande importance aux développements des pratiques et à la qualité des soins. C’est pour cette raison qu’elle participera au projet de recherche de l’Université de Montréal et à l’implantation de la trajectoire de l’AMM pour le service à domicile.

Marie-Josée Courval

Travailleuse sociale

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Madame Courval œuvre depuis 2005 au sein du CISSS Montérégie-Centre, à titre de travailleuse sociale. Depuis 2019, elle détient un poste de travailleuse sociale régionale/spécialiste en activités cliniques au Réseau de la cancérologie de la Montérégie. À ce chapitre, elle est co-responsable de deux communautés de pratique d’intervenants psychosociaux œuvrant en cancérologie et en soins palliatifs, au sein de CLSC, de maisons de soins palliatifs et de centres hospitaliers, partout en Montérégie. Madame Courval est également impliquée dans la conception et la dispensation de formations en cancérologie et en soins palliatifs offertes à tous professionnels de la santé en Montérégie.

Marie-Josée Courval est titulaire d’un baccalauréat en travail social et d’une maîtrise en travail social de l’Université de Montréal. Son mémoire de maîtrise, terminé en 2021, porte sur la collaboration entre les équipes spécialisées en cancérologie et les organismes communautaires. Dans le cadre de l’Étude «Mieux comprendre les réseaux de cancérologie pour les mettre en œuvre plus efficacement», issue de la Chaire de recherche de Pre Dominique Tremblay, au Centre de recherche Charles-Lemoyne-Saguenay-Lac-Saint-Jean, madame Courval s’est vue attribuée d’importantes bourses d’études ayant contribué au succès de son projet. Elle a également été récipiendaire du prix Coup de cœur du PDG, au Gala Les Émerveilleurs 2020 (CISSS Montérégie-Centre).

Finalement, madame Courval porte comme grand intérêt le travail interdisciplinaire, le soutien des équipes par des activités de pratique réflexive de groupe, le soutien à la pratique clinique psychosociale et l’accessibilité des soins et services pour toutes clientèles confondues.

Lyne Desforges

APPR pour le Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM)

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Inhalothérapeute de formation, elle a aussi complété un baccalauréat en administration spécialisé en comptabilité et gestion des ressources humaines. Elle a débuté en 1995 comme inhalothérapeute à l’Hôpital Charles-Le Moyne où elle a travaillé sur différents départements dont l’urgence, les soins intensifs et la pédiatrie. Par la suite, elle a travaillé au bloc opératoire pendant 9 ans dans les différentes spécialités dont plusieurs cas oncologiques. Les 7 dernières années en inhalothérapie ont été majoritairement dédiées à la liaison avec les soins à domicile pour les problèmes respiratoires (MPOC, néo du poumon, oxygénothérapie à domicile).

En 2019, elle a quitté l’inhalothérapie pour joindre la SAPA comme agente de planification, programmation et recherche (APPR) où elle était chargée du déploiement du SAIRC (système d’alertes informatisées de repérage de la clientèle) qui est un outil informatisé de partage d’informations du CISSS identifiant dès l’arrivée à l’urgence du centre hospitalier certaines clientèles dont celle oncologique connue du SAD et des soins palliatifs. Elle a aussi participé au projet de paramédecine communautaire, projet qui intègrera prochainement la clientèle en cancérologie du CICM.

Depuis 2020, elle occupe le poste d’APPR pour le Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM) où elle coordonne la rédaction du rapport annuel et participe aux différents projets en développement au RCM dont le projet de dépistage du cancer du poumon, la réforme du réseau de cancérologie mammaire, l’élaboration d’un répertoire des ressources pour les personnes touchées par le cancer et l’organisation du colloque annuel.

Rigoureuse et soucieuse de l’amélioration continue, elle termine présentement sa formation ceinture verte.

Annick Dufour

Pharmacienne en cancérologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Annick Dufour est pharmacienne en oncologie à l’hôpital Charles Lemoyne et maintenant au CISSSMC depuis plusieurs années. Elle est également pharmacienne régionale pour le Réseau de cancérologie de la Montérégie où elle soutient et développe la pratique des pharmaciens en oncologie.

Elle a participé à l’élaboration de plusieurs formations continues en cancérologie et outils cliniques pour les professionnels et la clientèle, tant au niveau régional que provincial.

Elle est présidente du Comité de l’évolution de la pratique en soins pharmaceutiques (CEPSP) du Programme québécois de cancérologie du MSSS. Elle est aussi membre de l’Association canadienne des pharmaciens en oncologie (CaPhO).

Elle agit de plus à titre d’experte de contenu et réviseure sur certains projets ministériels et à l’INESSS. Elle a son titre de chercheure au Centre de recherche de l’Hôpital Charles-Le Moyne. Elle donne plusieurs conférences et écrit plusieurs articles dans le domaine de l’oncologie.

Ses intérêts : outre les sports, le plein air, la lecture et la cuisine, ses intérêts sont la qualité des soins, l’enseignement et le travail d’équipe interdisciplinaire.

Marcelle Fortier

Agente administrative RCM

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

 

Marcelle Fortier a toujours travaillé dans des postes de soutien administratif et de comptabilité. Son parcours de vie l’a amenée à faire preuve de sens des responsabilités, de capacité à travailler seule ou en équipe et d’empathie. Elle est toujours partante pour un nouveau projet et intéressée à apprendre. Elle fait preuve d’une bonne connaissance de la langue française.

Après avoir complété en 2001 un baccalauréat en arts visuels à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Concordia, elle a terminé un cours de terminologie médicale.

Elle a débuté en 2002 à l’Hôpital Charles-Le Moyne comme secrétaire médicale en psychiatrie, poste qu’elle a occupé pendant 12 ans autant pour les adultes, les ados et les enfants. Après 2 ans de retraite, elle a été réengagée en oncologie comme agente administrative. Elle travaille actuellement pour le CICM (Centre intégré de cancérologie de la Montérégie) et pour les formations continues du Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM).

Ses intérêts : L’offre de services aux personnes suivies en oncologie, la famille et les amis, les arts sous toutes ses formes, les discussions et échanges, la cuisine et la lecture.

Élisa Gélinas-Phaneuf

Coordonnatrice des Réseaux de cancérologie de la Montérégie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

 

Infirmière depuis près de 20 ans dans le réseau de la santé. Détentrice d’une maîtrise en sciences infirmières et d’un microprogramme de deuxième cycle en andragogie, Élisa a une expérience professionnelle diversifiée en cancérologie, gestion des maladies chroniques et formation de la relève professionnelle.

Élisa travaille selon l’approche patient-partenaire, ce qui lui permet de bénéficier de la perception qu’ont les usagers et de leurs personnes significatives des soins reçus afin d’améliorer constamment la qualité des soins et l’accessibilité aux services de santé.

Depuis mars 2021, Élisa est coordonnatrice des activités réalisées par le Réseau de cancérologie de la Montérégie, elle utilise une approche de participation des équipes, que ce soit en tant que gestionnaire, enseignante ou collaboratrice dans les projets de recherche du réseau.

Éloïse Germain

Infirmière clinicienne – CICM incluant volet régional

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Éloïse Germain évolue comme infirmière clinicienne en oncologie avec l’équipe du CICM depuis 2007.

Elle a été tutrice pour l’Université de Sherbrooke afin d’accompagner les infirmières au baccalauréat dans le développement et l’intégration de leur savoir. Elle a collaboré en tant qu’experte de contenu à l’actualisation de formation continue partagé (FCP) avec le Centre d’expertise en Santé de Sherbrooke. Elle est impliquée au niveau provincial dans la formation et le soutien des infirmières pivots par l’animation de webinaires d’intégration.

Pour le territoire du CISSSMC, elle soutient l’intégration des nouvelles infirmières en cancérologie. Elle a participé à l’élaboration d’outils interdisciplinaires pour le soutien de la clientèle en milieu de vie. Mme Germain a co-développé une formation pour les professionnels de GMF traitant du soutien offert aux usagers dans un contexte de survivance.

Au niveau régional, elle est co-responsable de la communauté de pratique des infirmières pivots et anime des formations destinées aux infirmières œuvrant en cancérologie.

Annie Girouard

Physiothérapeute

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Graduée en physiothérapie à l’Université McGill en 1988.

Depuis janvier 2000, elle exerce en tant que physiothérapeute à l’Hôpital Charles-Le Moyne, et plus spécifiquement, en oncologie depuis septembre 2004.

Elle s’est perfectionnée en réadaptation dans le cancer du sein en suivant plusieurs formations au Canada et aux États-Unis.

Ses formations ainsi que ses lectures lui ont permis de mettre en place le programme « APEI » qui débuta en 2006 : un programme de prévention des complications musculo-squelettiques, tel que le lymphœdème, à la suite d’un traitement pour un cancer du sein.

Présentement, elle occupe le poste de physiothérapeute régionale au sein du Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM) depuis janvier 2007.

Sonia Joannette

Infirmière, Conseiller-cadre en soins infirmiers- CICM incluant volet régional

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

 

Sonia Joannette évolue en cancérologie et en soins palliatifs depuis 27 ans. Elle est actuellement conseillère-cadre en soins infirmiers au CISSS de la Montérégie-Centre. Elle a œuvré auprès de diverses clientèles comme infirmière en pédiatrie oncologique et infirmière pivot en oncologie adulte, incluant l’oncogériatrie.

Sonia a été conseillère au Programme québécois de cancérologie du Ministère de la Santé et Services sociaux durant 4 ans. Elle compte parmi ses réalisations : la mise en place le Comité provincial d’évolution de la pratique en soins infirmiers, le formulaire harmonisé de l’évaluation initiale de l’usager suivi en oncologie, le rapport des recommandations sur la détresse des personnes atteintes de cancer : un incontournable dans les soins et la formation en ligne provinciale avec les webinaires pour les infirmières pivots en oncologie.

Sonia s’intéresse particulièrement à la singularité de l’expérience vécue par la clientèle, le partenariat de soin, le travail en réseau, le partage et transfert des connaissances et des outils cliniques, ainsi que les rôles infirmiers dont les infirmières pivots en oncologie, les infirmières en radio-oncologie, les soins infirmiers en soins palliatifs et de fin de vie et le développement de la fonction IPS soins aux adultes en cancérologie.

Sonia détient un DEC en soins infirmiers du Cégep de Valleyfield, un baccalauréat de l’Université de Montréal et une maitrise recherche en sciences cliniques, concentration en sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke. Elle participe activement à divers publications, comités et congrès locaux, régionaux, provinciaux et internationaux. Elle contribue aux développements des soins infirmiers tant en recherche, en clinique et en enseignement.

 

Suzy Joly

Infirmière clinicienne en soins spécialisés – Option cancérologie

CISSSMO, Hôpital du Suroît

Depuis 1983, Suzie Joly est infirmière diplômée du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle obtient un Baccalauréat de l’Université de Montréal en 1991. En 2005, elle termine une Maîtrise en droit de la santé (LL.M) à l’Université de Sherbrooke.

Elle a travaillé aux urgences et aux soins intensifs pendant environ 25 ans. Depuis 2007, elle œuvre auprès de la clientèle en cancérologie, notamment à la salle de traitements. De 2010 à 2019, elle agit à titre d’infirmière clinicienne assistante du supérieur immédiat. Elle développe une passion envers cette clientèle et décide d’étendre son expertise en obtenant sa certification canadienne en oncologie CSIO(c) en 2012. En 2017, elle passe sa recertification.

Depuis 2019, elle est conseillère en soins pour la Direction des soins infirmiers et de l’enseignement universitaire au CISSS de la Montérégie-Ouest pour le volet oncologie où elle soutient la pratique des infirmières en oncologie. Elle agit à titre d’experte sur certains projets ministériels, notamment sur le « Programme d’orientation et référentiel des compétences pour l’infirmière en cancérologie ». Elle participe aux communautés de pratique régionale et provinciale dont la communauté de pratique des infirmières conseillères en soins spécialisés du Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM) et à la Communauté d’évaluation de la pratique en soins Infirmiers (CEPSI) du ministère.

Ses intérêts : la qualité des soins par le maintien des compétences, l’enseignement et le transfert des connaissances des meilleures pratiques.

Élisabeth Letendre

Pharmacienne en cancérologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Elisabeth est détentrice d’un Baccalauréat en pharmacie et d’une maitrise en pharmacie d’hôpital de l’Université de Montréal.

Pharmacienne depuis 27 ans, la pratique professionnelle d’Elisabeth est orientée principalement vers la clientèle en cancérologie en milieu ambulatoire ainsi que vers les patients hospitalisés en hémato-oncologie.

Dès le début de sa pratique, Elisabeth commence à œuvrer dans le secteur de la cancérologie à l’Hôpital Royal Victoria. À partir de 2001, elle change de milieu pour l’hôpital Charles- Le Moyne et commence à s’impliquer peu de temps après dans le Réseau de la Cancérologie de la Montérégie, y voyant une belle opportunité de faire évoluer les pratiques et d’améliorer les soins aux patients.

Elle participe activement à la communauté de pratique des pharmaciens en cancérologie du RCM en collaborant aux activités de formation, réunions, créations d’outils, etc.

Elle s’intéresse au partage des connaissances et va enseigner pendant plusieurs années aux futurs assistants techniques en pharmacie ainsi qu’aux étudiants inscrits à la Maitrise en pharmacie d’hôpital de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Elle participe également à la formation de nombreux stagiaires et résidents en pharmacie de passage à HCLM.

La communication occupe une place de choix dans sa vie professionnelle : Elisabeth aime partager ses connaissances auprès de ses collègues pharmaciens, infirmières et autres intervenants par le biais de conférences, ateliers et formations diverses.

Dans le but de favoriser les apprentissages et d’échanger avec les participants, elle s’implique également en donnant conjointement avec ses partenaires des formations en cancérologie et en soins palliatifs prévues dans le calendrier annuel de formations.

Jade Marcotte

Conseillère cadre en soins infirmiers – volet cancérologie et soins palliatifs

Direction des soins infirmiers du CISSS de la Montérégie-Centre

Elle cumule plus de 13 ans d’ancienneté dans le réseau de la santé et des services sociaux. Elle possède une maîtrise recherche en sciences cliniques qu’elle a obtenue avec une mention d’honneur du doyen. Elle a mis ses connaissances et ses compétences à profit afin de participer à titre d’infirmière conseillère au projet « ValueBased Healthcare » à l’Hôpital général juif de Montréal, en collaboration avec l’infirmière-chef en oncologie.

Soucieuse d’assurer une qualité des soins à l’usager et ses proches, madame Marcotte a à cœur d’offrir les meilleurs services. Elle possède un bon leadership et une facilité à travailler en équipe qui lui seront d’une grande utilité dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

Christina Marcoux

Technologue spécialisée en radio-oncologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Technologue spécialisée en radio-oncologie et membre en règle de l’OTIMROEMPMQ depuis 2006. Elle a travaillé au Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) jusqu’en 2011. Présentement, elle travaille au département de radio-oncologie à l’hôpital Charles-Le Moyne depuis 2011. Membre du comité de contrôle de la qualité pour les incidents et accidents 2014 -2021. Conférencière à la conférence annuelle de l’OTIMROEMPMQ en 2008 et en 2016. Les deux présentations étaient sur le signalement des incidents en radio-oncologie.

En 2010, elle a aidé à l’organisation d’une conférence entière de la radio-oncologie pour l’Association Canadienne des Technologues en Radiation Médicale (ACTRM) à Québec.

Présentement, Christina travaille comme technologue spécialisée en planification pour la radiothérapie. La planification du département de la radiothérapie aide les patients à trouver leur positionnement pour les traitements qu’ils vont recevoir. Les techniques d’imagerie utilisées sont la résonance magnétique et le CT scan. Différents outils sont disponibles pour immobiliser les patients comme du thermoplastique et des coussins de Vac-Lok. Tout pour le confort du patient.

Nathalie Moreau

Directrice du programme de cancérologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Détentrice d’une maîtrise en gestion et développement des organisations, d’un baccalauréat en sciences, d’une certification canadienne en oncologie ainsi que d’un diplôme d’études collégiales en soins infirmiers, madame Moreau cumule plus de trente ans d’expérience au sein du réseau de la santé et des services sociaux.

En plus d’avoir été directrice adjointe – volet opérations à la Direction des soins infirmiers, elle a également occupé les fonctions de coordonnatrice clinico-administrative du Centre intégré de la cancérologie de la Montérégie (CICM) et de cogestionnaire du Réseau de cancérologie de la Montérégie (RCM). Elle a contribué à l’ouverture du CICM et au déploiement d’un nouveau service de radio-oncologie. Elle a également animé et coordonné le RCM. Madame Moreau a notamment travaillé à la mise en place de la ligne Info-onco. De plus, elle a collaboré avec le cogestionnaire médical à la création et à la désignation de l’équipe suprarégionale en cancer hématologique.

Madame Moreau est reconnue pour son implication active au niveau clinique et logistique.

Son leadership mobilisateur et d’innovation est axé sur la qualité, l’amélioration de l’accessibilité ainsi que sur l’expérience de soins du patient touché par le cancer et sa famille, ce qui est un atout pour assurer la continuité du RCM.

Elsa Nyam

Conseillère en génétique

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Depuis 2018, Elsa Nyam travaille en tant que conseillère en génétique dans le service d’oncogénétique du Centre intégré de cancérologie de la Montérégie situé à l’hôpital Charles-Le Moyne.

Graduée de l’Université de Montréal au baccalauréat en Biochimie et médecine moléculaire, Elsa détient une maîtrise en recherche fondamentale ainsi qu’une maîtrise spécialisée en conseil génétique. Elle a également obtenu en 2019 son accréditation professionnelle par l’Association canadienne des conseillers en génétique.

Depuis ses débuts en tant que conseillère en génétique, Elsa a su développer une appréciation particulière pour l’oncologie. D’une part, l’aspect dynamique et évolutif de ce domaine maintient en éveil sa grande curiosité scientifique. D’autre part, Elsa a été sensibilisée aux particularités de la clientèle touchée pour laquelle la reconnaissance de la dimension psychosociale est centrale dans son rôle de conseillère en génétique.

Ses intérêts : accompagnement du patient pour favoriser son autonomie, communication scientifique, participation au développement de nouvelles pratiques.

Bianca Prémont

Infirmière clinicienne en radio-oncologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Bianca Prémont est une infirmière clinicienne en radio-oncologie depuis 2016. Au début de sa carrière, elle s’affectionne pour la pédiatrie où elle a été ASI pendant plusieurs années. En parallèle, elle a travaillé en recherche à l’Université de Montréal. Elle reste active avec la communauté universitaire et participe au colloque annuel des soins infirmiers de l’UdM. Elle a été superviseure de stage pendant 2 ans à l’Université de Sherbrooke.

Puis, elle se passionne pour la radio-oncologie. Elle suit de nombreuses formations, colloques, conférences dans le but de perfectionner sa pratique et augmenter la qualité de ses soins.

Charles Rousselle

Conseiller en soins infirmiers – Volet soins palliatifs

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Charles Rousselle est infirmier depuis 3 ans. Il a commencé à travailler au CHUM en unité de soins palliatifs en 2019 et en 2020, il a rejoint l’équipe du CISSSMC au CLSC Vallée-des-Forts en soins à domicile onco-palliatifs.

Il est nouvellement conseiller en soins infirmiers à la Direction des soins infirmiers de la Montérégie-Centre. Il est mandaté pour développer les pratiques en soins palliatifs.

Parallèlement, il agira à titre de conseiller en soins palliatifs pour le RCM où il aura un mandat de formateur, d’animateur de la communauté de pratique des infirmières conseillères en soins palliatifs et de créateur de contenu novateur.

Il est membre de l’Association des soins palliatifs du Québec.

Il aspire pouvoir transmettre son amour des soins palliatifs à tous les intervenants.

Roxanne Trahan

Conseillère en soins infirmiers en oncologie

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Roxanne Trahan est infirmière depuis 25 ans. Elle œuvre auprès de la clientèle atteinte de cancer depuis 2007 où elle a développé son expertise et son intérêt sur le sujet.

Elle est conseillère en soins infirmiers au sein de la Direction de cancérologie du CISSS de la Montérégie-Centre où elle soutient et développe la pratique des infirmières en oncologie.

Elle a participé à l’élaboration de plusieurs formations continues en cancérologie et outils cliniques pour les infirmières et la clientèle, tant au niveau provincial que régional.

Elle agit à titre d’experte de contenu et réviseure sur certains projets ministériels et anime la communauté de pratique régionale des infirmières conseillères en soins spécialisés et des infirmières pivots en Montérégie.

Elle est membre du comité d’évolution de la pratique en soins infirmiers de la Direction de cancérologie du Québec et de l’Association canadienne des infirmières en oncologie du Canada.

Ses intérêts : la qualité des soins, le partage des meilleures pratiques, l’enseignement et le travail d’équipe interdisciplinaire.

Catherine Trépanier-Archambault

Nutritionniste CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Nutritionniste clinicienne diplômée de l’Université de Montréal, elle a eu l’opportunité de se joindre à l’équipe de la cancérologie du CICM en 2009.

Elle s’implique avec cœur auprès des personnes atteintes de cancer en leur offrant des soins nutritionnels adaptés et individualisés.

Sachant qu’ils vivent des moments parfois difficiles, elle tente de leur transmettre un peu de «soleil» par son empathie, sa bienveillance et son écoute.

Son élément distinctif? Son sourire!

Elle apprécie grandement la collaboration intra et interprofessionnelle qui procurent une perspective plus globale et complète. Catherine est organisée. Elle aime la recherche et l’analyse détaillée qui permettent de faire avancer les projets et de trouver des solutions.

À l’été 2021, elle a accepté le mandat d’intervenante régionale au RCM. Elle participe ainsi à faire des liens entre les nutritionnistes en oncologie de la Montérégie pour soutenir et faire évoluer la pratique clinique.

Ève Turcotte-Audy

Conseillère en soins infirmiers en oncologie (intérim)

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

Ève est infirmière clinicienne depuis 2014. Détentrice d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université de Montréal, elle évolue depuis au CISSS de la Montérégie-Centre principalement auprès de la clientèle touchée par le cancer.

Elle a occupé la fonction d’infirmière au soutien à la pratique clinique pour les équipes d’hémato-oncologie et de pneumologie de 2019 à 2022. Elle a ainsi pu participer à l’élaboration et au déploiement de plusieurs formations et projets d’envergure, à l’accueil et l’intégration des nouveaux employés.

Ève a à cœur le soutien aux équipes, la qualité des soins, l’amélioration des pratiques et le partage des connaissances.

Julie Vadeboncoeur

Psychologue

CISSSMC, Hôpital Charles-Le Moyne

D’orientation théorique humaniste et systémique/interactionnelle, Julie Vadeboncoeur a fait ses études doctorales à l’Université de Montréal en s’intéressant particulièrement à la psychologie médicale (douleur chronique, fibrose kystique, VIH/SIDA) auprès d’une clientèle adulte. Elle y fut également chargée de cours et co-superviseure de stages cliniques.

Elle a rejoint l’équipe du CICM en 2005 à titre de psychologue clinicienne et de psychologue régionale. Ainsi, elle soutient les patients en cancérologie et leurs proches (évaluation psychologique, psychothérapie, rencontre de couple/famille). Elle a participé à la mise sur pied d’un groupe de soutien pour les personnes ayant terminé leurs traitements. Au plan régional, elle est responsable des deux communautés de pratique psychosociales du réseau de cancérologie de la Montérégie. Elle contribue à l’accueil des nouveaux intervenants en oncologie et donne des conférences dans différents colloques en Cancérologie.

Julie Vadeboncoeur est également co-auteur du livre « Une personne que j’aime a le cancer » paru aux Éditions Midi-Trente en 2014, un ouvrage destiné aux parents et aux enfants dont un proche a le cancer.