Le dépistage du cancer du sein

EFFICACITÉ DU DÉPISTAGE PAR MAMMOGRAPHIE

La mammographie peut détecter des anomalies aussi petites que 3 mm. Elle permet donc de découvrir un cancer plusieurs années avant qu'une masse ne soit palpable. Il est à noter qu’environ 10 % des cancers ne sont pas détectés à la mammographie. L’Agence d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (AETMIS) a publié en août 2005 un rapport intitulé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtreMammographie de dépistage : une réévaluation.

Selon l’AETMIS, les données scientifiques disponibles appuient le programme de dépistage ciblant les femmes de 50 à 69 ans, mais cette justification ne s’étend pas aux femmes de moins de 50 ans. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtreLe point sur la mammographie chez les femmes de 40 à 49 ans, octobre 2009.

Les programmes structurés de dépistage du cancer du sein comme le PQDCS pourront atteindre des résultats comparables à ceux des essais en mettant en place des mesures visant à assurer une qualité de détection et à accroître le taux de participation.

LA RECHERCHE DU CANCER DU SEIN PAR MAMMOGRAPHIE

Il existe deux types de mammographie qui peuvent détecter un cancer : la mammographie de dépistage et la mammographie diagnostique. Pour ces deux types, la méthode qu’utilise une technologue en mammographie est la même et comprend deux clichés par sein.

La mammographie de dépistage s’adresse aux femmes asymptomatiques et n’ayant jamais eu de cancer du sein. Elle a pour but de détecter une lésion de petite taille, bénigne ou maligne, et de la localiser. Au Québec, elle est payée par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) à partir de 35 ans, et ce, une fois par année et seulement si elle est réalisée dans un CDD.

La mammographie diagnostique est généralement réalisée chez les femmes de tous les âges qui sont symptomatiques, présentant des signes ou des problèmes aux seins décelés soit par la femme elle-même, soit par un médecin ou une IPSPL lors d’un examen clinique des seins, ou encore lors d’une mammographie de dépistage. Elle vise à déterminer la nature d’une lésion déjà existante. Il arrive que plus de deux clichés soient nécessaires.

Pour effectuer une mammographie de qualité, il est nécessaire de compresser les seins. Cette compression permet de diminuer uniformément l’épaisseur du sein. La quantité de radiations est réduite et pénètre de façon uniforme à l’intérieur du sein pour obtenir une meilleure image. La précision des détails est augmentée en gardant le sein le plus près possible de la source d’exposition. Lors de la compression, les mouvements de la femme sont limités, ce qui augmente la qualité de l’image.

PRÉPARATION DE LA FEMME POUR LA MAMMOGRAPHIE

Le jour du rendez-vous pour la mammographie, il est important de ne pas appliquer de crème, de poudre, de parfum ou de déodorant aux aisselles ni sur les seins. Ces produits peuvent provoquer de fausses images qui pourraient être interprétées comme des lésions.

Étant donné qu'il est nécessaire de se dévêtir jusqu’à la taille pour l’examen, il est plus pratique de porter un ensemble deux-pièces et d’enlever le haut seulement.

Il est aussi préférable de ne pas porter de bijoux (chaînes, grandes boucles d’oreilles, etc.) qui devront être enlevés au moment de l’examen.

AVANTAGES, LIMITES ET INCONVÉNIENTS DE LA MAMMOGRAPHIE ET DE LA PARTICIPATION AU PQDCS

Toutes les Québécoises âgées de 50 à 69 ans, peu importe leur culture, leur statut économique, leur capacité de lecture et de compréhension, sont en droit de savoir qu’elles peuvent passer gratuitement des mammographies de dépistage et qu’elles peuvent participer volontairement au PQDCS.

Avant de passer une mammographie de dépistage, le PQDCS souhaite que les femmes admissibles soient en mesure de prendre une décision éclairée quant à cet examen et quant à leur participation au Programme.

Si le dépistage par mammographie et la participation au PQDCS présentent plusieurs avantages, il comporte aussi des limites et des inconvénients. Le ministère de la Santé et des Services sociaux invite les femmes admissibles à prendre connaissance de ces informations dans sa brochure officielle du programme « Participer au PQDCS : La décision vous appartient » ainsi que sur l’une des pages web du PQDCS au lien suivant : Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrehttp://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/pqdcs/index.php?mammographie.

Concernant la mammographie, toutes les femmes admissibles sont invitées à discuter avec leur médecin ou leur IPSPL pour obtenir du soutien afin de favoriser une prise de décision éclairée ou partagée.

Au regard du programme, les femmes admissibles peuvent communiquer avec le CCSR de la région ou obtenir du soutien du CDD lors de la signature du formulaire de consentement à leur rendez-vous pour la mammographie de dépistage.

MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE : SITUATIONS PARTICULIÈRES

  • Poitrine volumineuse
    Lorsque les seins sont très volumineux, il est possible que la technologue doive prendre plus de 2 images par sein pour bien visualiser tous les tissus des seins.
  • Petite poitrine
    Les femmes ayant des seins de petite taille doivent suivre les mêmes recommandations de dépistage du cancer du sein. Avoir de petits seins et moins de tissu mammaire ne signifie pas qu'elles ont moins de risque de développer un cancer du sein.

    Une femme ayant de petits seins possède suffisamment de tissu mammaire pour pouvoir faire une mammographie. Même les hommes, qui ont vraiment très peu de poitrine, peuvent passer cet examen. La mammographie n'est pas plus douloureuse lorsque la poitrine est menue et est aussi précise que dans les autres cas.
  • Implants mammaires
    Les femmes ayant des implants mammaires peuvent passer des mammographies de dépistage et participer au PQDCS. Elles devraient suivre les mêmes recommandations de dépistage du cancer du sein que les femmes sans implants.

    Aucun lien n'a été établi entre le port d'implants mammaires (remplis de silicone ou de solution saline) et l'apparition d'un cancer du sein. L'investigation et le traitement sont les mêmes que pour une femme sans implants.

    La mammographie chez une femme avec des implants demande plus de temps, il est donc très important de le mentionner lors de la prise de rendez-vous. Les quatre clichés réguliers d'une mammographie sont faits tout en effectuant une compression moins forte pour ne pas abîmer les implants. Quatre autres clichés plus spécifiques pour les implants sont ajoutés. Dans chacun de ces clichés, l'implant est déplacé vers la paroi thoracique et la glande mammaire est amenée vers l'avant pour mieux exposer tous les tissus entourant les implants. Les implants peuvent affecter l'apparence et la qualité des images mammographiques, particulièrement s'ils sont volumineux et placés directement sous la glande mammaire.

    Selon Santé Canada, aucune étude n'a pu établir que la rupture d'implants puisse être due à la mammographie. Lorsqu'il y a rupture, le vieillissement (usure et détérioration de l'enveloppe) de l'implant en est le plus souvent la cause.
  • Mobilité réduite
    La très grande majorité des CDD et tous les CRID de la Montérégie permettent le déplacement sans obstacle dans leurs bâtiments pour les femmes circulant avec des aides à la marche ou avec des fauteuils roulants.

    Dans certains centres, il est possible d’avoir accès aux installations ou aux services suivants :
    • Installations :
      • Espaces de stationnement réservés et/ou débarcadère
      • Rampe d’accès extérieure ou entrée extérieure directe sans obstacle (selon le cas)
      • Porte d’entrée principale avec grand dégagement et/ou avec mécanisme à ouverture automatique
      • Rampes d’accès intérieures et/ou ascenseurs (selon le cas)
      • Salles de toilette et/ou salles de déshabillage adaptées
      • Porte d’entrée de la salle de mammographie ayant un grand dégagement
    • Services :
      • Obtention de deux plages horaires de rendez-vous pour la réalisation de la mammographie
      • Possibilité que la femme soit accompagnée d’un proche lors de l’examen
      • Possibilité d’avoir de l’aide du CDD pour le transfert sur un banc ou une chaise adaptée (membre du personnel, levier de transfert, etc.
      • Possibilité qu’un proche soit présent dans la salle pour la réalisation de la mammographie
      • Possibilité que la mammographie soit réalisée alors que la femme est assise dans son fauteuil roulant (si appuie-bras amovibles).

En communiquant avec le CCSR-PQDCS au 450 928-6777, poste 13900, il est possible pour les partenaires de connaître le portrait détaillé d'accessibilité physique pour les femmes ayant des limitations physiques qui désirent obtenir des services de mammographie dans l'un des CDD de la Montérégie.

Lorsqu’elles prennent un rendez-vous dans un CDD pour une mammographie, les femmes sont invitées à informer la préposée aux rendez-vous de leurs besoins et de s’informer des installations et des services adaptés qu’offre le CDD.

  • Inaptitude à consentir au PQDCS
    Lorsqu’elles se présentent dans un CDD, toutes les femmes admissibles sont invitées à prendre connaissance du document « Autorisation de la participante à transmettre des renseignements personnels dans le cadre du PQDCS ». Ce document de consentement à participer au PQDCS explique à qui seront envoyées les informations personnelles des participantes et quelle sera leur utilité. Il explique aussi les impacts d’un refus de participer au PQDCS. Les femmes peuvent obtenir des explications du CDD pour bien comprendre les retombées de leur décision.

    Pour les femmes inaptes se présentant accompagnées par une personne autorisée, cette dernière doit choisir si la femme admissible participera ou non au programme et doit ensuite signer le document. Pour les femmes sous curatelle publique, le CDD doit faire des démarches auprès du curateur public pour obtenir le choix et la signature d’un représentant.
Recherche

Recherche

Recherche avancée

Calendrier

RSS

Les activités touchant « Promotion-prévention »

Aucune activité à venir.

Nouveautés sur le site

RSS

Les nouveautés touchant « Promotion-prévention »

Toutes les nouveautés

Bottin des ressources de la direction de santé publique

MonProfilSexe.com

Info-colibri

Interagir

Périscope - Abonnement

Bulletin Sentinelle - Abonnement

La une de l'extranet

RSS
Aucune actualité à afficher.
Toutes les actualités