Déterminants sociaux de la santé

Déterminants sociaux de la santé

Nos choix ou ceux de notre environnement?








Les écarts de santé ne sont pas naturels!

  • Notre environnement immédiat influence de façon puissante nos choix, nos comportements et nos habitudes. Au fil des années, cela se cumule et permet d'expliquer en large partie les écarts d'espérance de vie que l'on constate entre des secteurs, des territoires.
    • Prenons l'exemple de Longueuil, où l’on constate un écart d'espérance de vie de près de trois ans (2,9 ans) entre deux secteurs, situés à seulement 3 km l'un de l'autre (CLSC Longueuil-Ouest et Longueuil-Est). Par ailleurs, entre les territoires ayant l'espérance de vie la plus élevé et la plus faible – les secteurs (CLSC) de Boucherville et de Valleyfield - il y a près de 4 ans d'écart d'espérance de vie. C'est énorme.
      Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtreTableau illustrant les écarts d'espérance de vie entre les secteurs (données 2010-2014)
  • Ces écarts entre secteurs ne sont pas naturels (ne sont pas attribuable à des facteurs héréditaires, biologiques), ni explicables simplement par un accès moindre à des soins de santé. C'est vraiment ce qu'un milieu offre (ou n'offre pas) comme services (p.ex. l'accès à des logements de qualité et abordable, à des commerces d'alimentation proposant des aliments sains, à des parcs, des espaces verts ou des installations où les gens peuvent bouger) qui influence le plus notre santé.
    • Par exemple, on sait que le fait d'habiter dans un quartier où il y a une présence de supermarché accessible favorise une plus grande consommation d'aliments sains, notamment de fruits et légumes. À l'inverse, dans les quartiers où l'on retrouve le moins d'épiceries, on observe une plus grande présence de dépanneurs et de commerces de restauration-rapide (fast-food). Chez les familles à faible revenu qui ne disposent pas de voiture, ces commerces constituent parfois leur seul lieu d'approvisionnement. C'est aussi dans ces secteurs que l'on observe une plus grande présence d'obésité, de maladies cardio-vasculaires et que l'espérance de vie est plus courte.

Nous pouvons agir sur ces écarts!

  • La bonne nouvelle, comme nous avons une emprise sur ces facteurs comme collectivités, c'est-à-dire comme municipalité, comme citoyen, comme commerçant, il nous est possible de changer le cours des choses dans notre quartier, dans notre milieu de vie. Voici quelques pistes…
  • L'ensemble de ces gestes ont un impact sur notre santé car ils facilitent la pratique d'activité physique ou encore, la disponibilité d'un revenu suffisant pour une famille afin de s'acheter suffisamment d'aliments de bonne qualité (sains).

Recherche

Recherche

Recherche avancée

Calendrier

RSS

Les activités touchant « Promotion-prévention »

Aucune activité à venir.

Nouveautés sur le site

RSS

Les nouveautés touchant « Promotion-prévention »

Toutes les nouveautés

Bottin des ressources de la direction de santé publique

MonProfilSexe.com

Info-colibri

Interagir

Périscope - Abonnement

Bulletin Sentinelle - Abonnement

La une de l'extranet

RSS
Aucune actualité à afficher.
Toutes les actualités